Les vitrages à isolation renforcée

Sans les progrès accomplis dans les vitrages, les performances des fenêtres ne se seraient pas autant améliorées. C’est notamment l’apparition des doubles vitrages qui a permis un premier progrès significatif des performances. Le deuxième résulte de la mise sur le marché des doubles vitrages à isolation renforcée (VIR).

Caractéristiques
Le VIR se caractérise par sa faible émissivité, cette dernière étant la capacité des deux surfaces intérieures d’un double vitrage à échanger de l’énergie par rayonnement, lorsqu’ellessont à des températures différentes. Cet échange est proportionnel à l’émissivité des surfaces en regard l’une de l’autre.
D’où l’intérêt de la réduire en interposant une couche d’oxyde métallique peu émissive sur l’une des faces intérieures du double vitrage. Cette couche est en général déposée sur la surface externe du vitrage intérieur, au plus près de l’émission, pour mieux réfléchir la chaleur vers l’intérieur du logement.
Ainsi, le VIR donne une sensation de paroi chaude : on constate entre 2 et 4°C en température de surface en plusentre un VIR et un double vitrage standard.

Le remplacement de l’air entre les deux vitrages par un gaz inerte lourd, en légère surpression, améliore encore la résistance thermique du VIR.